Actualités

Gigafactory à Dunkerque : une localisation idéale pour l’ambition de Verkor

drawv

28 février 2022

Non classifié(e)

Gigafactory

Verkor est née d’une ambition partagée de développer la mobilité de demain avec une forte conviction que l’Europe dispose des atouts clés pour relever le défi. Pour atteindre son objectif Verkor va construire d’ici 2024, la Gigafactory la plus moderne et la plus efficace du monde, disposant d’une capacité de production de 16 GWh de cellules lithium-ion par an qui permettra d’équiper 300 000 véhicules électriques et de créer 1200 emplois directs.

Le choix du site de la Gigafactory a représenté un réel enjeu pour Verkor. Sylvain Paineau (Co-fondateur et Directeur stratégie et partenariats) et Olivier Dufour (Co-fondateur et Engagement des parties prenantes) reviennent sur les enjeux et les différentes étapes qui ont conduit au choix de Dunkerque, un lieu stratégique pour l’implantation de la Gigafactory.

>> Communiqué de presse 

Etude des lieux potentiels pour accueillir la Gigafactory : premier challenge

Quels étaient les critères incontournables pour le choix d’implantation ?

 

SP : Deux étapes clés ont mené à ce choix d’implantation. La première, avec la création de Verkor en juillet 2020 et le projet de construction de sa Gigafactory, la deuxième étape avec l’arrivée de partenaires, notamment de Renault.

OD : Nous avions établi un premier cahier des charges pour sélectionner le meilleur lieu pour la Gigafactory de Verkor :

  • Un très grand site d’une surface de 200 hectares
  • Une connexion logistique optimale : réseaux ferroviaires, proximité des autoroutes…
  • Un emplacement avec la possibilité d’avoir suffisamment de puissance électrique
  • Un bassin d’emplois attractif qui permettra de recruter une main d’œuvre importante et qualifiée
  • La possibilité d’obtenir un permis de construire dans un délai rapide afin de respecter les délais de construction la Gigafactory

SP : Avec l’arrivée de Renault (en juin 2021), partenaire et client de Verkor, le cahier des charges a été partagé et optimisé grâce à une connaissance plus fine de nos besoins et planning :

  • Un site d’une surface de 50 à 60 hectares
  • Connectivité électrique compatible de nos besoins et planning de production
  • Une proximité géographique avec les clients
  • Un terrain « clé en main » permettant un gain de temps sur toutes les études d’environnements notamment

Dans la première phase, pour aider Verkor à sélectionner le terrain idéal, un plan type d’usine a été constitué par le Groupe IDEC :

Plan gigafactory

 

Combien de sites potentiels ont été étudiés ?

 

OD : Au total, 40 sites potentiels en Europe ont été étudiés pour implanter la Gigafactory Verkor. Nous avons analysé et étudié des possibilités d’installation en dehors de la France, en Italie et en Espagne, où nous avons exploré une dizaine d’emplacements.

En France, nous avons identifié des sites potentiels sur l’ensemble du territoire dans 12 des 13 régions françaises.

 

Pourquoi s’implanter en France ?

 

OD : Dès décembre 2020, nous avons focalisé nos recherches sur la France pour plusieurs raisons, et notamment pour bénéficier du mix énergétique décarboné français.

SP : Nous étions conscients qu’il y aurait une certaine distance entre le VIC – centre d’innovation, de formation, ligne pilote et siège social de Verkor – qui ouvrira ses portes à Grenoble cette année et la Gigafactory, et nous ne voulions pas augmenter cette distance et ainsi complexifier la construction de cette usine en l’installant en dehors de la France. De plus, nous avons un grand réseau en France avec de nombreux clients et partenaires et donc un lien fort avec cet écosystème français. 

Pourquoi Dunkerque ?  

SP : La sélection a été le fruit d’un travail commun réalisé avec les équipes de Renault et de nos autres partenaires, autour de l’analyse des avantages et inconvénients des différents sites, des aspects économiques, de Supply Chain et de logistique, de la faisabilité technique, des impacts planning, des écosystèmes et enfin de bassin d’emplois. Ces analyses nous ont emmené à la shortlist d’une demi-douzaine de lieux potentiels puis de trois lieux qui ont été publiés à la CNDP en décembre 2021.  

Le choix final s’est porté sur le site de Dunkerque qui remplissait le plus de critères, notamment sur les aspects techniques puisque le planning était très contraignant. Les deux autres sites présélectionnés des départements de la Seine Maritime et l’Indre présentaient d’excellentes caractéristiques mais aussi quelques problématiques techniques spécifiques. 

 

Les avantages de Dunkerque  

 

OD : Dunkerque est un site stratégique pour Verkor qui comporte d’autres avantages ne faisant pas partie des critères de sélection initiaux. Sa situation donne à Verkor de nouvelles opportunités avec un accès maritime et un site indépendant possédant des surfaces très importantes qui permettra à la Gigafactory de s’étendre et ainsi d’atteindre l’objectif de 50 GWh en 2030, voire plus 

 

La création d’une vallée de la batterie dans le nord 

 

SP : Le choix de Dunkerque pour Verkor s’inscrit dans la volonté de former un cluster de la batterie dans le nord de la France 

OD : Comme le préconise le rapport de Philippe Varin de janvier 2022, il est important de constituer deux plateformes industrielles, l’une à Dunkerque pour regrouper les acteurs de la filière batteries électriques et l’autre à Lacq pour la filière des aimants permanents. Lien Construire une vallée de la batterie va permettre de mutualiser les efforts, les moyens et compétences notamment sur les aspects de formation pour cette filière qui aura besoin de milliers d’emplois. 

 

L’impact de l’action des territoires dans le choix du site 

 

SP : Les initiatives nationales comme le programme Choose France va permettre de maintenir ou créer des emplois français, de rendre la France plus attractive pour les investissements étrangers et d’accélérer les démarches administratives pour l’ensemble des acteurs économiques. 

OD : Les différentes initiatives locales favorisant la préparation des terrains, et donnant la possibilité aux industriels de s’installer, ont été des facteurs qui ont joué un rôle dans notre choix final. Dans certains territoires on ressent fortement le “millefeuille français” : cet empilement des échelons d’administration entre la mairie, les communes, le département, la région… Pour nous il était primordial d’avoir une organisation simple et efficace. 

 

Comment la Communauté Urbaine de Dunkerque a-t-elle contribué au projet porté par Verkor  ? 

 

Rafael PONCE (Directeur Général Adjoint de la Communauté Urbaine de Dunkerque) : “Le travail se joue toujours en collectif dans le territoire dunkerquois, il y a une concertation et mobilisation entre les collectivités, et toutes les parties prenantes. Ce que l’on souhaite c’est faciliter l’arrivée de Verkor sur ce territoire en passant par un guichet unique : le grand port de Dunkerque et la communauté urbaine. Dunkerque accueille et accompagne Verkor sur l’obtention des autorisations et son implantation mais également sur les aspects de formation et d’emplois. 

Dunkerque c’est aussi un territoire ayant une culture industrielle très forte qui a l’habitude d’accueillir des entreprises mais aussi un territoire qui depuis quelques années a décidé d’anticiper la transformation industrielle pour que celui-ci réponde aussi aux enjeux de transition environnementale…  

Ce projet, c’est également une aventure humaine, et je tiens à saluer la qualité de la relation entre nos équipes respectives, nous avons réussi à travailler dans un climat partenarial et de confiance tout au long du projet. Quand on démarre une relation destinée au long terme, c’est absolument nécessaire. »

 

Les défis à relever ; les prochaines étapes seront cruciales 

 

SP : Nous avons passé la première étape et sélectionné Dunkerque pour implanter notre Gigafactory. Verkor, avec le soutien de ses partenaires, doit relever de nouveaux défis jusqu’à la pause de la première pierre. En effet, Verkor va lancer les procédures administratives pour la construction et en parallèle, finaliser le tour de table financier (public/privé).  

OD : Le projet de Gigafactory va permettre de créer 1200 emplois directs en 2025. Le recrutement du personnel pour la Gigafactory c’est pour bientôt, nous allons lancer une grande vague de recrutement début 2023. Il est d’ores et déjà possible d’exprimer son intérêt sur : jobs.dunkerque@verkor.com.
La Gigafactory c’est aussi 2000 emplois locaux pendant la phase de construction de l’usine. 

 

 

Dans son processus de sélection de l’implantation de la Gigafactory, Verkor a été soutenue et aidé par ses partenaires comme Renault pour le choix du lieu, mais aussi par le Groupe IDEC et EKIUM sur les aspects techniques.  

Verkor, avec l’aide de ses partenaires, a choisi Dunkerque ; un site stratégique idéal pour l’implantation de sa Gigafactory.  “C’est le site qui va permettre à Verkor de créer un “Verkor Campus décarboné”, il y a de la place pour l’usine de Verkor mais aussi pour accueillir nos partenaires” – Sylvain Paineau. 

 

Partagez :

arrow