Voitures éléctriques

Vocation

Construire la mobilité de demain

Face à la montée des enjeux climatiques liés à l’industrie de la mobilité, Verkor est née de la volonté de faire de l’Europe un acteur clé de la production des batteries de demain. En 2020, dans un contexte hors norme, celui d’une crise sanitaire mondiale doublée d’une prise de conscience appelant à une profonde transformation, six acteurs du changement venus d’horizons différents se rassemblent pour créer Verkor.

Notre ambition ? Accroître la production de batteries bas‑carbone pour répondre à une demande croissante de véhicules électriques.

Soutenue par des actionnaires de premier plan, EIT InnoEnergy, Groupe IDEC, Schneider Electric, Capgemini, Renault Group, EQT Ventures, Arkema, Tokai COBEX et Demeter FMET, Verkor a pour mandat d’accélérer l’industrialisation à grande échelle de batteries en Europe et de déployer des processus de production intelligents et durables dans sa première Gigafactory française.

Voitures éléctriques

L’enjeu

L’avenir sera électrique

Tout concourt à ce que la mobilité de demain soit résolument électrique :

La réglementation environnementale

La baisse des coûts de production des batteries

Le prix plus abordable du véhicule électrique

L’expérience vécue par les utilisateurs

Le développement massif de la mobilité électrique et du stockage stationnaire entraine une demande croissante de batteries. C’est un enjeu majeur pour l’Europe, dont la compétitivité est aujourd’hui impactée sur un marché encore dominé par les industriels asiatiques et américains.

Amplifier et accélérer la production de batteries en Europe

Le tissu académique et industriel local, dans lequel s’inscrit Verkor, est porteur d’une puissante vague d’innovation. L’Europe doit être en capacité de produire localement des cellules de batteries, et favoriser ainsi des opportunités d’investissement et de création d’emplois sur son territoire. L’Alliance Européenne des Batteries (EBA), mise en place par la Commission européenne en 2017, estime que le besoin en investissements s’élevera à plus de 250 milliards d’euros à l’horizon 2025.

En France, au moins trois Gigafactories seront nécessaires pour répondre à la demande croissante du marché d’ici 2025.

L’open innovation est dans l’ADN de Verkor. La création d’une filière européenne de la batterie sur l’ensemble de la chaîne de valeur, depuis les matériaux et équipements industriels jusqu’au recyclage, s’impose comme un enjeu majeur. Des partenaires stratégiques l’accompagnent déjà. De nouveaux acteurs de cette filière seront dévoilés prochainement.

Relocaliser, décarboner et réhumaniser la production de batteries

Fer de lance d’un nouveau modèle d’entreprise, Verkor veut s’engager en faveur d’un avenir technologique propre et local, en phase avec les aspirations profondes de la société. Ses premières batteries fabriquées en France auront une empreinte carbone 4 à 5 fois plus faible que celles produites en Chine. Une performance rendue possible grâce à un mix énergétique français à faible teneur en carbone, à une intégration verticale de la production et aux innovations en matière de numérisation et de recyclage.

De plus, la production locale, au plus près de ses clients, réduit l’impact logistique des importations et des émissions associées… tout en soutenant l’économie par des investissements et des créations d’emplois.

Fidèle à ses convictions, Verkor s’engage dans une démarche vertueuse tout au long du cycle de vie de la batterie, depuis le choix des composants jusqu’à leur recyclage.

Autant d’atouts qui permettront à la filière batterie de s’imposer comme une industrie durable, en ligne avec les exigences croissantes imposées par la transition énergétique.

chevrons-gris verkor1 s’engager

Faire le pari de l’intelligence collective

La plus grande force de Verkor ? Son capital humain. Aujourd’hui, notre équipe rassemble une quarantaine d’experts venant de 14 pays différents. Des talents pluridisciplinaires, mobilisés pour construire un projet innovant à l’échelle européenne. Et pour aller toujours plus loin, des personnalités engagées et de nouvelles compétences sont bientôt appelées à rejoindre l’aventure.

verkorart1 carte-europe

« Un écosystème européen fertile : l’Alliance Européenne des Batteries (EBA), créée par la Commission européenne en 2017, estime que le marché européen des batteries nécessitera plus de 250 milliards d’euros d’investissement à horizon 2025. »

arrow