Verkor | Verkor lève plus de 250 millions d’euros de financements additionnels pour son Verkor Innovation Centre

Actualités

Verkor lève plus de 250 millions d’euros de financements additionnels pour son Verkor Innovation Centre

drawv

2 novembre 2022

Communiqué de presse

Financial closing VIC

Verkor a reçu le soutien de la Banque Européenne d’Investissement pour assurer le financement de son centre d’innovation dont la construction est en cours de finalisation à Grenoble. Ces financements mobilisent l’écosystème financier européen de Verkor composé de partenaires industriels dans le secteur des batteries, de banques commerciales de fonds d’investissement et de banques publiques.  

 

Situé à Grenoble, le Verkor Innovation Centre est le centre technologique de Verkor : il est constitué d’un bâtiment de 15 000 m2 comprenant un laboratoire de R&D pour la conception de batteries performantes, une ligne pilote intelligente d’une capacité de 150 MWh/an et un centre de formation pour répondre au besoin croissant de main-d’œuvre spécialisée dans le secteur des batteries. La construction est déjà bien avancée, avec une finalisation prévue pour le premier semestre 2023. 

Pour l’inauguration de son R&D Lab, partie intégrante du Verkor Innovation Centre en cours de construction, l’entreprise réalise un tour de table de plus de 250 millions d’euros qui se compose ainsi :  

  • La Banque Européenne d’Investissement accorde un financement de 49 millions d’euros à Verkor dans le cadre du dispositif Innovfin de financement de l’innovation destiné, en coopération avec la Commission européenne, à mettre au point des projets de démonstration dans le domaine de l’énergie (PDE). Verkor confirme son statut d’entreprise engagée dans la constitution d’une véritable filière industrielle européenne de la batterie pour les véhicules électriques. 
  • Bpifrance Assurance Export garantit 51 millions d’euros de financement bancaire. Ce financement, en cours de finalisation, a fait l’objet d’un accord conditionnel des banques Santander Corporate & Investment Banking et Société Générale. Cette garantie octroyée par le Gouvernement français, au titre de la Garantie Projet Stratégique (GPS), permet à l’Etat et la BPI de soutenir l’émergence de champions nationaux. Verkor est le premier projet à bénéficier de ce soutien accordé par l’Etat français aux projets stratégiques. 
  • Un tour d’obligation convertible de plus 80 millions d’euros avec des partenaires financiers comme Demeter via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports (FMET) et le fonds d’investissement « Sociétés de projets industriels » (SPI), géré par Bpifrance pour le compte de l’État dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir; des partenaires industriels tels que Plastic Omnium, Sibanye-Stillwater, GROUPE IDEC, Schneider Electric ; ainsi que les collaborateurs et leur entourage qui marquent leur soutien au projet Verkor en réunissant plusieurs millions d’euros d’investissement personnel. 
  • L’acquisition totale du site de Siemens à Grenoble, en co-investissant avec le GROUPE IDEC, pour un montant de plus de 70 millions d’euros. L’objectif consiste à finaliser la construction du Verkor Innovation Centre, d’y établir le siège de l’entreprise ainsi que « l’École de la Batterie ».  

Coupé de ruban_Cérémonie clôture financement VIC_2/11

Benoit Lemaignan, président du directoire de Verkor, déclare : « Cette annonce constitue une concrétisation supplémentaire de tous les efforts engagés depuis deux ans pour construire le futur de la mobilité électrique en Europe. Je remercie chaleureusement nos partenaires institutionnels et industriels qui ont permis de faire de notre projet une réalité. Je sais que nous pouvons compter sur leur soutien pour la prochaine étape de notre développement. Je tiens également à remercier notre équipe qui démontre une nouvelle fois son engagement sans faille dans l’avenir du projet collectif porté par Verkor. »  

Ambroise Fayolle, Vice-président de la Banque Européenne d’Investissement, indique : « La Banque européenne d’investissement démontre sa détermination à construire un avenir meilleur en soutenant des technologies européennes de batteries électriques automobiles permettant de répondre à l’urgence climatique ainsi qu’à l’objectif de relocalisation des chaînes de valeur stratégiques. Après avoir financé plusieurs projets dans le secteur comme la gigausine pionnière de Northvolt en Suède et en France celles de Douai avec Renault et Douvrin avec Stellantis, la BEI est très heureuse de rejoindre un écosystème de partenaires publics et privés qui travaillent aux côtés de Verkor pour atteindre ces deux objectifs sur le sol français. »  

Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique commente : « Le projet développé par Verkor permettra de créer des milliers d’emplois localement et de renforcer l’industrie des batteries et de l’automobile en France. Cette start-up prometteuse peut compter sur notre soutien continu. » 

Laurence Boone, Secrétaire d’État auprès de la ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée de l’Europe ajoute « L’Union européenne a confirmé la semaine dernière l’objectif de 100% de véhicules zéro émissions en 2035 : c’est une décision forte pour atteindre nos objectifs climatiques. Elle va de pair avec la politique industrielle ambitieuse que nous portons, en Europe et en France, comme avec ce projet mis en œuvre par Verkor. Nous sommes mobilisés pour le développement des capacités françaises et européennes de production de véhicules électriques et de batteries ainsi que pour le déploiement des bornes de recharge, tout en accompagnant les entreprises et les ménages dans cette transition et en favorisant l’emploi. » 

Doris Birkhofer, Présidente de Siemens France souligne : « L’héritage, la transmission, sont des valeurs profondément ancrées chez Siemens. Alors que nous fêtons cette année nos 175 ans, nous sommes ravis qu’une entreprise comme Verkor, qui partage de nombreux points communs avec Siemens – l’innovation et les compétences au cœur pour une industrie de pointe, intelligente et performante – reprenne le flambeau ! ». 

Patrice Lafargue, Président du GROUPE IDEC ajoute : « Très tôt, Verkor et l’ensemble de son board nous ont convaincus par leur business model et leur capacité à créer et fédérer un écosystème complet pour produire en France des batteries pour voitures électriques. Je suis impressionné par l’évolution de cette entreprise qui connait une croissance exceptionnelle depuis notre entrée à son capital il y a deux ans aux côtés de partenaires prestigieux. Au sein du GROUPE IDEC, nous sommes donc fiers de pouvoir soutenir à nouveau cette pépite du savoir-faire industriel français en portant financièrement leur projet de Verkor Innovation Centre à Grenoble à travers notre filiale GROUPE IDEC INVEST. Cette opération très technique, conçue et construite par nos filiales d’Ingénierie représente un formidable tremplin pour industrialiser à grande échelle leur activité ».  

Philippe Detours, Managing Partner Demeter, précise : « Demeter, via le Fonds de Modernisation Ecologique des Transports, joue un rôle de pionnier dans l’investissement dans des infrastructures permettant de décarboner le transport en France. Depuis 2017, le FMET investit dans l’ensemble de la chaîne de valeur de la mobilité électrique : investissement dans plus de 2500 bornes sur l’ensemble du territoire français, interopérabilité des réseaux de recharge avec la société Girève, réutilisation de batteries de seconde vie avec le programme Renault Advance Battery Storage, et production de batteries performantes via notre investissement dans Verkor que nous sommes très fiers de pouvoir accompagner. »  

Neal Froneman, PDG de Sibanye-Stillwater, a déclaré : « Nous sommes ravis de faire partie du développement en cours de Verkor, qui soutient la fabrication future de batteries à faible empreinte carbone en Europe, ce qui est complémentaire à notre stratégie de métaux verts. » 

 

Ce programme de financement du VIC permet à Verkor de rassembler un écosystème complet de partenaires financiers (du fonds d’investissement aux partenaires industriels, en passant par les banques commerciales et les banques publiques). La construction du VIC étant presque achevée, les équipes de Verkor se concentrent désormais sur l’obtention de financements pour construire la première Gigafactory Verkor, avec une production ciblée de 16 GWh/an, dans le port de Dunkerque. Ce nouvel investissement sur le sol français, dont l’approbation est prévue au premier trimestre 2023, sera de plus de 1,5 milliard d’euros et créera environ 1 200 emplois directs. Il contribuera également de manière significative à la lutte contre le changement climatique en mettant sur le marché des batteries à faible émission de carbone et à haute performance.  

Infographie event 2/11 FR

Contacts presse

Téléchargez PDF

 


Partagez :

arrow